30
Juin

Les tanneries de Marrakech, la culture aux couleurs multiples

Connue pour sa maroquinerie, Marrakech abrite les tanneries Dar Debbagh depuis plusieurs générations. En fait, les tanneries existent depuis la fondation de la médina il y a plus de mille ans. Pour les visiteurs, l’expérience est souvent une aventure sensorielle – odeur, couleurs et vue – lorsqu’ils observent les artisans au travail utilisant des techniques d´une ère empirique.

Les principales tanneries de cuir de Marrakech sont situées dans le quartier Bab Debbagh à l’extrémité nord de la médina ; l’emplacement donne accès à la rivière Oued Issil à travers la route très fréquentée et est également retiré de la ville, de sorte qu’il ne dérange pas les résidents à proximité.

Si vous voulez assister au processus de production, mieux vaut y aller tôt le matin et monter sur la terrasse de l’un des magasins locaux avec vue sur les tanneries. C’est à ce moment que les commerçants travaillent dur pour séparer les peaux, les tremper dans différentes cuves remplies de chaux vive et d’eau pour commencer le traitement, avant de les placer dans des cuves pour renforcer le cuir. Une fois colorées en utilisant des colorants naturels souvent le henné et le safran, les peaux sont placées dans une cuve de séchage. Les vagabonds verront souvent des peaux sécher sur le sol près de la Medersa Ben Youssef, non loin de l’emplacement des tanneries.